De quel matériel a-t-on besoin pour signer électroniquement ?

Publié le : 11 février 20224 mins de lecture

Une fois de plus, la technologie repousse ses limites ! Elle est de plus en plus perceptible, notamment dans le domaine de la numérisation. En effet, il est désormais possible de faire signer ses documents de manière électronique. Il est évident que cette alternative gagne du terrain, notamment dans le monde des affaires. C’est pourquoi presque tous les entrepreneurs commencent à s’y familiariser. Cela dit, beaucoup de personnes ne sont pas pleinement conscientes du concept, et surtout des procédures utiles pour réaliser une signature électronique.

En quoi consiste réellement une signature électronique ?

Comme vous le savez déjà, la signature électronique sert à signer des fichiers par numérisation, et ce, de manière légale. Il existe également un règlement eIDAS sur les services d’authentification et d’identification électroniques qui fournit un cadre juridique pour l’utilisation des signatures électroniques. Ce qu’il faut savoir, c’est que la signature électronique se divise en plusieurs types similaires. Si certains d’entre eux nécessitent une véritable réalisation manuscrite de votre signature, d’autres options se limitent à la numérisation de cette dernière (prise de photo, scan, etc.). Pour en savoir plus sur le procédé de signature électronique, chaque type d’équipement possède son propre niveau de sécurité, dans le respect des règlements et lois en vigueur. Comme vous l’avez deviné, la méthode de calligraphie numérique est la plus sécurisée.

Quels sont les types de signatures électroniques ?

En général, il existe 3 différents types de signatures électroniques, chacun avec un niveau d’assurance différent. La moins sûre est bien sûr aussi la moins chère. C’est aussi la plus facile à utiliser. Il s’agit de l’option du scanner. Elle consiste à numériser votre signature dans un e-mail (en bas de page), par exemple. Il est évident que ce type de signature électronique est moins rassurant, tant en termes d’authentification que de sécurité des fichiers. Il y a ensuite la signature électronique qualifiée, qui offre un niveau de sécurité indiscutable. L’idée est de présenter une signature manuscrite qui ressemble à l’original. Avec un peu plus d’options que la précédente, la signature électronique avancée présente des valeurs juridiques sans compromis. En somme, le choix du type de signature électronique dépend largement de votre budget.

Matériel de signature électronique !

Si vous optez pour l’option de signature électronique la plus sûre, vous aurez effectivement besoin du matériel nécessaire. Nous parlons bien sûr de la signature électronique avancée. Vous devez vous servir soit d’une souris, soit d’un pavé tactile. Pour s’assurer que le marquage est qualifié, l’utilisation d’un lecteur de carte à puce est nécessaire. Sans compter que des logiciels spécifiques sont utiles lors du processus d’identification. Pour transmettre les documents à signer, vous pouvez, par exemple, recourir au courrier électronique.

Plan du site