leguideducloudcomp

Comment intégrer le cloud computing en entreprise ?

Bien que le cloud computing ait une histoire beaucoup plus longue, cette solution a évolué à partir des années 2000 avec l’essor de l’hébergement web qui fournit des services à distance. De grands acteurs tels que Google et Amazon ont commencé à louer leurs serveurs à des entreprises qui n’avaient pas les moyens d’acquérir des parcs informatiques complets. Le cloud computing combine plusieurs technologies qui peuvent complètement changer le concept immobile d’un système d’information fermé, limité au périmètre géographique d’une société. Mais comment intégrer cette méthode dans votre entreprise ?

Définir les besoins et les exigences de l’entreprise !

La définition des besoins est un préalable nécessaire à toute gestion de projet. Ainsi, la mise en œuvre de projets de cloud computing au sein d’une entreprise ne fait pas exception. Afin de déterminer vos exigences de la manière la plus appropriée, vous devez commencer par déterminer le positionnement de l’informatique par rapport à l’entreprise, les différentes priorités et objectifs liés à la prestation de services informatiques, et enfin les avantages des services informatiques. Pour certaines activités, il peut s’agir de simplifier l’infrastructure, pour d’autres d’optimiser l’allocation des ressources, ou encore d’automatiser l’exploitation des systèmes d’information avec une architecture autonome évolutive et plus de flexibilité pour fournir de nouveaux processus et services.

Auditer les employés !

Lorsque les besoins sont clairement définis, il faut choisir le bon partenaire. S’entourer de personnes est essentiel. La première étape consiste à déterminer si le partenaire que vous envisagez possède les bonnes capacités. Cela signifie qu’il faut s’autodiagnostiquer dans des domaines que les entreprises ne connaissent pas forcément et examiner des éléments comme la maintenance des postes de travail, la gestion des serveurs et même les réseaux locaux. Certains fournisseurs disposent d’une expertise spécifique. Si votre entreprise n’en dispose pas, vous avez tout intérêt à privilégier un fournisseur capable de répondre à vos besoins. En outre, vérifiez si le point de vue de votre fournisseur potentiel correspond aux valeurs de votre entreprise. Des valeurs, des pratiques de travail et une éthique communes améliorent grandement le partenariat et augmentent la quantité de travail effectuée pendant le partenariat.

Mise en place de l’infrastructure !

Après ces étapes, il y a la mise en place effective de l’infrastructure de cloud computing. Le professionnel interconnecte alors les systèmes d’information du cabinet avec la plateforme d’hébergement et intègre les données et les applications du client. Une fois la phase d’acceptation terminée, la production commence.

La mise en œuvre d’un projet de cloud computing au sein d’une entreprise repose donc sur ces différentes phases, à savoir la définition des besoins, la sélection des partenaires appropriés et la mise en place de la nouvelle infrastructure proprement dite.

Quitter la version mobile