cloud publicL'infrastructure n'appartient pas à l'organisation qui l'exploite. Elle est externalisée chez un fournisseur de cloud.

L'infrastructure de cloud, plus standardisée, n'appartient pas à l'organisation qui l'exploite. Elle est externalisée et détenue par une organisation qui vend des services de cloud computing (par exemple : Microsoft Online Services, Google Apps, SalesForce, RésaCloud...).

Elle est accessible par Internet, partagée par le grand public ou par plusieurs organisations qui peuvent l'utiliser en même temps, mais sans avoir accès aux données et ressources de chacun.

Les messageries sont, typiquement, des applications non critiques pouvant être hébergées en cloud public.